Résonance Contemporaine

Accès réservé

CD#1 - 50 ŒUVRES – 50 COMPOSITEURS

LES PERCUSSIONS DE TREFFORT

Ce disque est le premier d’une série de 9 CD/DVD, édités à l’occasion des 40 ans des Percussions de Treffort.
Il regroupe neuf morceaux, composés par huit compositeurs, ainsi qu’une œuvre collective : Carlo Rizzo, Sébastien Églème, Denis Vinzant, Alain Goudard, Michel Boiton, Jean-Luc Peilhon, Ludovic Thirvaudey et Frédéric Kahn.
Il est édité par le label italien Ema Vinci.
Sortie en mai 2019.

ÉCOUTER LE CD EN INTÉGRALITÉ

 
 
 
 
 
 
 
 
 
ÉCOUTER DES EXTRAITS :

1/ Eco Carlo Rizzo

La rencontre en 1992 de Carlo Rizzo avec les Percussions de Treffort a donné lieu à une collaboration musicale d’une douzaine d’années. L’écriture de « Eco » appartient à cette période riche de recherches, de découvertes, d’envies et de nombreuses créations musicales.
« La composition est un besoin, une nécessite et je la dois en grand partie à mon expérience avec les Percussions de Treffort avec qui j’ai pu ouvrir mes ailes et développer ma personnalité. Alain Goudard fait avec les Percussions de Treffort un travail de transmission orale. Dans cette tradition nous nous rejoignons tous totalement. On joue ensemble. On n’est pas là pour juger, pour aller loin dans une carrière mais pour construire quelque chose ensemble qui s’appelle la musique. Et pour cela on se regarde et on a besoin de partage. Cette attitude, je la retrouve dans Résonance Contemporaine. » Carlo Rizzo
Asmaa Aloui : derbouka, djembé, Christian Seux : derbouka, Dominique Bataillard : derbouka, Matthieu Convert : derbouka, Jean-Pierre Barbosa Da Silva : calebasse, Daniel Comte : clave, Jean-Claude Chaduc : claves, Franck Jacquet : claves, Carlo Rizzo : tambourin polytimbral, Alain Goudard : claves, derbouka, djembé, direction musicale : Carlo Rizzo, Alain Goudard
 
 
2/ Je, François Villon Sébastien Eglème

« C’est l’individu, la posture, le geste, la présence, la singularité. C’est de la matière brute, de l’entrechoquement, de la distorsion. C’est du sensible chuchoté à l’oreille qui se perd mais que l’on finit par retrouver, c’est du contraste, c’est vivant, c’est du cycle en mouvement. C’est le souci de l’instant, c’est ne pas oublier une anarchie nécessaire, non idéologique, mais qui réside dans l’imaginaire et qui engendre d’autres possibles. C’est une quête de justesse. C’est qu’il n’y a pas une vérité mais bien une complémentarité de perceptions singulières à partager. C’est se rappeler que la liberté se crée et se provoque. C’est un hommage à Alain Goudard et aux artistes des Percussions de Treffort auprès de qui je ne cesse de m’émanciper. » Sébastien Églème
Asmaa Aloui : barre métallique, Christian Seux : tambour chinois, Dominique Bataillard : tambour chinois, Jean-Pierre Barbosa Da Silva : hang, Matthieu Convert : guitare électrique, Daniel Comte : guitare électrique, Jean-Claude Chaduc : guitare électrique, Hugo Églème : guitare électrique, Nathalie Rébillon : couvercle, Sophie Poulain : récitante, direction musicale : Alain Goudard
 
 
3/ Âmes chantent Denys Vinzant

Denys Vinzant (né en 1955) est compositeur, plasticien. Il est professeur de la classe de composition en musique électro-acoustique du Conservatoire National de Région de Saint-Etienne. Avec « Âmes chantent », il nous entraîne tout d’abord dans une partition très graphique, proche de la calligraphie, où gong, bols chantants en porcelaine, cloches en terre, cloches tibétaines, shimes, nous font pénétrer dans un miroitement sonore très subtil, d’une extrême finesse. Une lumière émane d’un foyer de clarté intérieure pour se perdre ensuite dans les ombres. L’ombre renvoie la lumière et la lumière renvoie l’ombre.
Asmaa Aloui : cloche en terre, Christian Seux : gros tam, Dominique Bataillard : cloches tibétaines, cloche métal, Matthieu Convert : cloche en terre, Daniel Comte : bol en porcelaine, Jean-Claude Chaduc : shimes, Franck Jacquet : bol en porcelaine, Jean-Pierre Barbosa Da Silva : bol en porcelaine, direction musicale : Alain Goudard
 
 
4/ À pas de verres Alain Goudard, Sophie Poulain, 2019. Poèmes de Lucien Guérinel

« C’est l’un des poèmes de Lucien Guérinel « paysage 1952 » qui a engendré l’écriture de « À pas de verres », pièce dans laquelle la voix et le tintement des verres se marient, se confondent, à la recherche d’un partage ». Alain Goudard
Asmaa Aloui : verre, Christian Seux : verre, Dominique Bataillard : verre, Matthieu Convert : verre, Jean-Pierre Barbosa Da Silva : verre, Daniel Comte : verre, Jean-Claude Chaduc : verre, Sophie Poulain : voix, Alain Goudard : clarinette en roseau et direction musicale
 
 
 
5/ Toubkal Michel Boiton, Jean-Luc Peilhon

« Quand j’ai écrit « Toubkal » (Doudou n’dyaye) le but consistait à superposer des variations rythmiques sur un même tempo. Ma vision de cette pièce c’est une caravane marchant paisiblement dans le désert (sommet du Haut-Atlas au Maroc, 4167 m). Comme dit Asmaa « quand on se décale dans les rythmiques, oh la la, il y a le dromadaire qui boite ! ». Michel Boiton
Asmaa Aloui : batterie chinoise, Christian Seux : bidon, Dominique Bataillard : djembé, Matthieu Convert : djembé, Michel Boiton : djembé, Jean-Pierre Barbosa Da Silva : claves, Daniel Comte : claves, Franck Jacquet : claves, Jean-Claude Chaduc : tambour chinois, Alain Goudard : tambour chinois, Jean-Luc Peilhon : harmonica, Olivier Peilhon : saxophone baryton, Frédéric Meyer : guitare électrique, direction musicale : Jean-Luc Peilhon, Michel Boiton et Alain Goudard
 
 
6/ Archipélique création collective des Percussions de Treffort, 2018

Des mondes imaginaires qui s’imbriquent qui s’empilent qui racontent une histoire où l’on n’est jamais tout seul, sans avoir peur de l’inconnu, là où l’on est, là où l’on va. Rêves intressés, nature intressable, murs de vents qui murmurent.
Chante le Mistral. Une vague nous emporte. Devant l’instant imprévu, elle nous transporte dans un espace magique, où le temps ne compte pas, où la parole est vivante, vivifiante, émouvante. Fierté d’être ce que je suis. Simplicité d’être soi.
Poussez la porte, entrez, laissez-vous emporter librement.
Asmaa Aloui : radio, récitante, cymbale, verre, plaque métal, bol, tambour chinois, Christian Seux : plaque de verre avec éponge, récitant, piano, Dominique Bataillard : gros gong, gros tam, grosse caisse, Matthieu Convert : cor de chasse, divers tams, cymbale, Daniel Comte : synthétiseur, piano, Jean-Claude Chaduc : verre, guitare, métronome, Franck Jacquet : pot de fleur, bouteille plastique, Alain Goudard : tambour chinois, clarinette roseau, direction musicale : Alain Goudard
 
 
7/ Percuta Carlo Rizzo

« Je dois reconnaître que c’est avec les Percussions de Treffort que j’éprouve le plus de plaisir à jouer, parce que nous sommes liés comme des parents, comme des frères, parce qu’il y a de la tendresse, parce que j’ai la sensation que même dans les difficultés, cela se passe bien. Parce que tout a une dimension exceptionnelle que je n’aurais jamais soupçonnée... » Carlo Rizzo
Asmaa Aloui : percussions corporelles, Christian Seux : percussions corporelles, Alain Goudard : percussions corporelles, Dominique Bataillard : derbouka, Matthieu Convert : derbouka, Jean-Pierre Barbosa Da Silva : djembé, Daniel Comte : djembé, Jean-Claude Chaduc : djembé, Franck Jacquet : djembé, Carlo Rizzo : tambourin polytimbral, direction musicale : Carlo Rizzo, Alain Goudard
 
 
8/ De cristal... Ludovic Thirvaudey

Verres de cristal. Voix de cristal. Son de cristal. Cette courte pièce propose une immersion dans un univers de résonances et de miroitements. Comme un rêve éveillé. La voix est intimement mêlée aux verres en cristal, elle s’y perd et s’y dissout. Les cymbales et la plaque de métal colorent le flux sonore de leur chuintement discret et moiré.
Asmaa Aloui : verre, Christian Seux : verre, Dominique Bataillard : verre, Jean-Pierre Barbosa Da Silva : verre, Daniel Comte : verre, Jean-Claude Chaduc : verre, Matthieu Convert : cymbale archos, plaque métal, verre, Sophie Poulain : voix, direction musicale : Alain Goudard
 
 
9/ Meilleurs vœux Frédéric Kahn, 1999

"Cette œuvre propose aux les auditeurs à une expérience sensorielle (une plongée musicale et scénique à l’intérieur de laquelle la musicalité de la voix parlée peut se mouvoir librement), ne dévoilant son déroulement que dans une lente évolution. Un regard inquiet, des climats sonores et résonants, à la fois sombres et incertains. (…)" Frédéric Kahn
Fanny Duchet : récitante, Laurent Vichard : clarinette si b, Asmaa Aloui : grosse caisse, gros tam, shimes, Matthieu Convert : gongs, cymbales, caisse claire, Christian Seux : cymbales, verre EDF, Dominique Bataillard : cymbales, verre EDF, Jean-Pierre Barbosa Da Silva : cymbales, barres métalliques, grosse caisse, Alain Goudard : caisse claire, direction musicale : Alain Goudard
 
 
 
 

Ces œuvres ont été enregistrées de décembre 2016 à juillet 2018 au CFMI de Lyon et à l’IUT Lyon 1 à Bourg-en-Bresse.
En savoir plus

<< Retour